L'histoire de la boutique

L'histoire de la boutique

Qui se cache derrière Mamie Solette ? 

Je m'appelle Audrey Kerlidou et c’est moi qui ai créé la boutique. J’ai décidé d’ouvrir Mamie Solette pour me permettre de réaliser un vieux rêve (passer mon temps à fouiller les brocantes et les ressourceries à la recherche de trésors) et d’apporter ma petite pierre à l’édifice sur des questions éthiques et sociales qui me tiennent à cœur. 

 

Quel est le concept de la boutique ? 

Mamie Solette est une boutique vintage qui fouille dans nos photos de familles pour y retrouver les meilleures (et les pires) tendances à travers un voyage dans le temps.
L’appellation vintage indique que les vêtements ont au moins 20 ans d’âge.
Les vêtements sont triés par époque pour recréer fidèlement le look de chaque génération. 

À de nombreuses reprises, j’ai décidé de prendre ma famille comme exemple car ayant 8 frères et sœurs, il m’a semblé que nos écarts d’âges étaient l'exemple parfait de l’évolution des tendances.

Pour m'assurer de la qualité des vêtements proposés, je sélectionne chaque pièce à la main et je répare celles qui en ont besoin. 

Pourquoi une friperie ? 

J'ai commencé à m'habiller en friperie il y a plus de 10 ans. À l'époque, j'étais étudiante et c'était une façon pour moi de m’habiller en dépensant très peu d’argent. Je voyais la recherche de vêtements comme une véritable chasse au trésors et je m’amusais à calculer combien j’avais dépensé pour tout ce que j’avais. J’étais aussi très heureuse du caractère unique des pièces que je trouvais. 

Au fil du temps, j’ai réalisé que les vêtements que j’achetais étaient de bien meilleure qualité que ceux achetés dans le commerce. J’avais des pièces de marques ou fabriquées en France que je n’aurais jamais pu me payer si elles avaient été neuves.